Le service civil doit s’occuper des personnes âgées – pas des effectifs de l’armée

Communiqué de presse de la Fédération suisse du service civil CIVIVA concernant le dépôt de sa réponse à la procédure de consultation sur la modification de la Loi sur le service civil. Clôture de la consultation : 11.10.2018

Dans le cadre de la consultation, la Fédération suisse du service civil CIVIVA prend position sur la modification prévue de la Loi sur le service civil (LSC). La nouvelle loi voudrait réduire massivement l’accès au service civil, pour détourner l’attention des problèmes de l’armée. CIVIVA refuse le projet et envisage de lancer un référendum.

Une modification de la Loi sur le service civil doit se concentrer sur le service civil et non pas tenter de résoudre des problèmes propres à l’armée. Rosmarie Quadranti, membre du comité de CIVIVA et conseillère nationale (PBD) souligne : « Les problèmes doivent être résolus là où ils existent. Il est politiquement très discutable de mettre à mal un système qui fonctionne bien au profit d’un autre. »

Jusqu’à présent, aucune étude basée sur des données quantitatives n’a réussi à mettre en évidence que les effectifs de l’armée seraient menacés par le service civil. Seuls le commandement de l’armée et quelques politicien-ne-s en charge de la sécurité prétendent qu’il y aurait nécessité d’agir. Pour Lisa Mazzone, co-présidente de CIVIVA et conseillère nationale (Les Verts), la situation est claire : « Ce projet n’atteindra pas son but, en revanche il remet fondamentalement en question le service civil dont l’utilité pour la société est démontrée. » Cette révision sape des principes importants comme l’égalité de traitement entre les conscrits ou le droit de faire valoir en tout temps un conflit de conscience.

La Fédération suisse du service civil CIVIVA représente les intérêts des civilistes et des établissements d’affectation. CIVIVA est convaincue que le service civil dans sa forme actuelle fonctionne très bien et est d’une grande utilité pour la société et l’environnement.

 

Annexe

•    Prise de position de CIVIVA sur la modification de la Loi sur le service civil