Le service civil est largement soutenu

Communiqué de presse de la fédération suisse du service civil CIVIVA à propos de son assemblée générale du 12 mars 2018 dans les locaux de l'armée du salut à Berne.

La Conseillère nationale Lisa Mazzone (Les Verts), co-présidente de la fédération suisse du service civil CIVIVA depuis 2017, est rejointe par sa collègue du Conseil national Rosmarie Quadranti (PBD). CIVIVA illustre ainsi clairement le soutien large dont bénéficie le service civil.

L'année 2017 fut remplie d'attaques contre le service civil. Les politiciens bourgeois ont revendiqué plusieurs mesures visant à endommager le système suisse d'obligation de servir, en affaiblissant en particulier le service civil. Malgré le fait que l'ensemble de ces propositions ont été refusées ou suspendues, la fédération du service civil se prépare à de nouvelles attaques.

Aux côtés de la Conseillère nationale Rosmarie Quadranti (PBD), membre de la commission de la politique de sécurité, Philip Eschle, représentant de l'établissement d'affectation Grünwerk, rejoint lui aussi le comité de la fédération. Cela montre non seulement le soutien politique large dont bénéficie le service civil, mais aussi son ancrage fort au sein des établissements d'affectation et parmi les civilistes. Grâce à cela, le service civil bénéficie ainsi d'un fort soutien au moment où la pression sur le service civil augmente à nouveau.

Le Conseil fédéral plie aussi sous la pression du parlement. En effet, le Conseil fédéral a décidé de mesures pour cet automne visant à réduire massivement le nombre de passages vers le service civil après l'école de recrues. Les mesures proposées par le Conseil fédéral menacent fondamentalement l'idée même du service civil.

De manière positive et orienté vers l'avenir, le co-président du forum de la session des jeunes Florian Schweri nous a présenté ses visions pour le service civil. Il y a cinq ans déjà, la session des jeunes demandait une égalité de traitement entre les services civil et militaire. De nouvelles pétitions en relation avec l'obligation de servir devraient suivre.